15 février 2009

so fabulous ou around the world ... j'hésites encore

Il parait que ça fait longtemps que l'on a rien lu de nouveau, ici, sur ce bloug. Il parait même qu'on en aurait marre du titre précédent : "peinture sur ...." il parait ... je donnerai pas les noms, par courtoisie.
Il parait aussi que dernièrement ma valise rouge et moi on a un peu bourlingué, à peine.

Il parait qu'Orléans serait notre camp de base mais qu'on en aurait même perdu l'adresse.
C'était sans compter mon excellent sens de l'orientation.

Au bout de 3 semaines et quelques villes sympathiques Bruxelles, Paris, Londres, Paris, Strasbourg, Paris, j'ai enfin réussi à retrouver l'itinéraire de ma nouvelle maison orléanaise. Ouf ! c'est qu'on s'était presque perdues (la valise et moi)

Me voilà donc home. Mais que s'est-il passé pendant ces 3 semaines ?

La Loire haute, il y' a 3 semaines, j'abandonne ma vue splendide sur la rivière en crue pour aller manger des frites. Point de frites il n'y eut (grosse déception), mais quelques chocolats et une chambre d'hotel magnifique où je te jure Marie Thérèse, y' avait une cafetière Nespresso dans chaque chambre, damned elle rentrait pas dans la valise... (la cafetière, hein pour ceusses qui suivent pas)
bref
Ca c'était Bruxelles le lundi, comme j'avais pas bien vu, j'ai aussi eu le droit d'y retourner le vendredi. 4 repas dans le Thalys plus tard, oui madame je voyage en première moi (et dans le thalys, tu manges beaucoup à chaque fois, faut bien justifier le prix du billet) j'ai surement dû finir par m'échouer près de la Loire mais mes souvenirs restent flous.

Y'a 2 semaines, la Loire plus haute encore, j'ai repris la valise rouge pour Londres, Hyde park et Topshop... quoiqu'il me semble que c'était pour du travail mais j'ai du boire trop de thé. Après quelques brunchs savoureux, pintes de lager et rafraichissements en tous genres (par pudeur nous laisserons le reste à l'imagination du lecteur ...), la rouge remplie de cross buns, j'ai repris l'Eurostar pour Paris où j'ai accidentellement croisé mon frère pour le couvrir de clotted cream.
Quelques onces de provisions londoniennes en moins, mes victuailles et moi avons repris le Corail (moins glamour que ces Eurostars et autres Thalys) pour repartir le lendemain, la Loire toujours plus haute, sur Strasbourg, le pays de la choucroute.

De la choucroute il y'en avait, en tous genre on pourrait même dire. De la choucroute aux 3 poissons (peu convaincante malheureusement, entourée d'une sauce beurre blanc indubitablement indigeste) à la pétasse choucroutée du ciboulo. Y'avait le choix. On s'en est plaint du reste. Mais c'était peine perdue, il a fallu faire avec et ce pendant 3 jours. Oui la vie en déplacement est parfois dure même si c'est dans le lit le plus moelleux du monde (il semblerait d'ailleurs qu'on puisse se le procurer, comme l'indiquait la notice de l'hotel, pour la modique somme de 3457 €, c'est qu'on aime le confort au Sofitel ...)

Bref 3 nuits douillettes et passablement raccourcies (pour le boulot, c'est que parfois vrai de vrai je travaille) plus tard, j'ai repris un TGV très quelconque aux sièges verts et gris pour ensuite m'installer dans mon cher Corail et retourner au bercail où quelques copines putafrangées (ou non) m'attendaient de pieds fermes (c'est qu'il y en avait plusieurs) histoire de pendre la crémaillère à haute dose de champagne.

Et me voilà donc dimanche soir, la Loire à son maximum, à vous conter sur ce blog pourquoi je ne vous ai pas donné et pris de vos nouvelles ces dernières semaines. Promis la suite sera beaucoup, beaucoup plus calme ... (qu'est ce qu'on va se faire ch ...)

demain soir promis je rajoute les photos, là faut que je rattrape "my beauty sleep" ... c'est pas que j'ai un tête de rat crevé mais presque ...


Commentaires sur so fabulous ou around the world ... j'hésites encore

    Londres au prix actuel de la livre, ça doit géniallissime.

    Heu sinon à Strasbourg tu aurais pu manger des flammenküeche. Râââ, ne me dis pas que c'est trop gras.

    Posté par Moi, mon nombril, 16 février 2009 à 07:53 | | Répondre
  • c'est que dans ce genre de sauterie, on a rarement le choix du menu.

    Posté par gourmeline, 16 février 2009 à 11:33 | | Répondre
  • Gourmeline tu es une provocatrice.

    Posté par Ln, 16 février 2009 à 13:59 | | Répondre
  • ben ça c'est pas de bol...

    parce que des restos strasbourgeois où la choucroute aux 3 poissons est fameuse, y en a quelques uns...
    il faudra que tu reviennes avec le droit au choix du menu ou le droit au choix du resto !!!
    non mais !!
    croyez-moi, on mange bien à strasbourg
    parole de strasbourgeoise d'adoption meme pas alsacienne

    Posté par louisette, 16 février 2009 à 14:15 | | Répondre
  • Ln : oui c'est plus fort que moi.

    Louisette : oh mais je n'en doute pas, d'ailleurs rien qu'à voir le blog de beau à la louche, j'en salive d'avance mais là cette choucroute non franchement non. mais je reviendrai promis

    Posté par gourmeline, 16 février 2009 à 20:31 | | Répondre
  • Mais j'adooore !

    Posté par Ln, 17 février 2009 à 14:53 | | Répondre
  • Je suis restée bloquée sur le prix du lit... Y'a de quoi faire de beaux rêves!
    Contente du retour!!
    Bises!

    Posté par Milie, 18 février 2009 à 20:58 | | Répondre
  • C'est hyperbeau ton blog! Bravo!

    Posté par hôtel Strasbourg, 13 mai 2009 à 19:40 | | Répondre
Nouveau commentaire